Enseigner l’histoire
Article mis en ligne le 18 avril 2013

par Philippe PAULIN

Cette animation a eu lieu le 10 avril à l’école Paul Eluard à Andrézieux.

Après un petit tour de table sur les pratiques de l’enseignement de l’histoire, la proposition est faite de découvrir 5 façons un peu différentes de faire de l’histoire.

Le point de départ est un rapport des IG concernant l’enseignement de l’histoire, de la géographie et des sciences qui constate à la fois de très bonnes choses mais aussi un déroulement souvent sur le même type : recherche documentaire en groupes et rédaction collective de la trace écrite.

Voilà les 5 propositions de travail qui permettent des entrées un peu différentes sans modifier fondamentalement notre pratique :

La feuille de route pour conduire une recherche documentaire en autonomie.

En pièce jointe celle utilisée lors de l’animation qui explore le site de Tautavel.

Il est évident que cette feuille de route qui nous permet de découvrir la méthodologie, devrait être modifiée et beaucoup plus guidée pour être utilisée dans une classe.

Je vous propose également d’explorer le site de la BNF qui est une mine avec ses expositions virtuelles (en pièce jointe également) et celle qui concerne la légende d’Arthur et de la table ronde pour l’étude du Moyen Age.

La situation problème : nous avons tenté de répondre à la question : les Gaulois sont - ils des barbares ?

Vous trouverez en pièces jointes tous les documents utilisés.

La démarche d’investigation : nous nous sommes appuyés sur l’étude de la Shoah pour faire la différence entre la situation problème pour laquelle la question est donnée d’entrée aux élèves et la démarche d’investigation pour laquelle le questionnement est fait par les élèves après une phase d’accroche.

Le jeu de rôle : Nous avons revécu les discussions qui ont animé l’assemblée en 1885 autour de la question de la colonisation.

De nombreux jeux de rôles existent pour l’enseignement de l’histoire, vous en aurez des exemples sur le site : http ://histgeo.discip.ac-caen.fr/ludus/sommfiche.htm

On peut également en fabriquer sur le principe de faire endosser un personnage et de le faire réagir à des événements. 

La trace écrite distribuée en début de séance et comme guide de lecture des documents : chaque groupe surligne dans la trace écrite la partie qui est justifiée, d’après lui par ses documents.

Au moment de la synthèse on relit la trace écrite et chaque groupe amène le complément d’informations qu’il avait dans ses documents.

Nous avons évoqué également la programmation linéaire ou spiralaire.

Voilà sur le site de Bordeaux un travail très intéressant pour vous aider à programmer :

http ://www.ac-bordeaux.fr/ia40/fileadmin/pedagogie/circonscriptions/M/culture_humaniste/Aide_a_la_programmation_histoire_2008_Cycle_3_Antiquite.pdf

Il existe pour toutes les périodes.


Plan du site Espace rédacteurs squelette RSS

2010-2021 © Site de la circonscription d’Andrézieux-Sud - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.15